Notre But :

La restauration et la conservation des véhicules militaires alliés de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que l’équipement porté par les libérateurs de notre pays (Matériel Para US 44).

Et si le vert olive domine et qu’il est de bon ton de revêtir l’uniforme, c’est par pur souci historique à l’instar des Marcheurs de l’entre-Sambre et Meuse, l’aspect HISTORIQUE est prioritaire à 100 %.

L’étonnant, c’est que tous ces engins soient en état de marche. Après 70 ans pour certains, ils roulent toujours pour la plus grande joie de tous. Bichonnés avec amour, ils ont la particularité d’être semblable à ce qu’ils étaient lorsqu’ils sont arrivés sur notre continent, le 6 Juin 1944 et jusqu’à la libération.

Que ce soit en JEEP, en DODGE, en GMC, en CHEVROLET, en FORD-Canada, en MORRIS ou en HARLEY DAVIDSON (toutes ces marques alliées qui “ont roulé pour nous”), nous sommes très loin des militaristes. Les collectionneurs des ces engins se réunissent en concentration où se retrouvent plusieurs dizaines de véhicules, en compagnie d’autres clubs Belges et étrangers et parlent d’un sujet : la passion des véhicules militaires anciens…

Mais ce parc insolite regroupe également des motos, des vélos, et d’autres engins chenillés. Certains de ces collectionneurs possèdent plusieurs véhicules militaires anciens de toutes nationalités. Les sorties de ces véhicules se font sous forme d’amusement mais avec le souci historique qui caractérise cette forme de collection. Vous avez déjà certainement entendu parler de grandes manifestations historiques que sont le Débarquement de Normandie et l’anniversaire de la Bataille des Ardennes, pour ne citer que celles-là.

Il y a des manifestations organisées par des club Belges auxquelles participent des clubs Hollandais, Français, Allemands (thèmes US), Italiens, Luxembourgeois, Anglais même parfois, qui regroupent jusqu’à 150 véhicules, voir plus ! L’aspect divertissement, but principal, est bien compris par tous les collectionneurs et la vie associative des Clubs n’est aucunement troublée par l’uniforme qu’ils portent. Celui-ci reflète le parfait souci historique que ces collectionneurs de véhicules militaires anciens apportent à leur(s) véhicule(s).

La graisse et le travail ne font pas peur à ces passionnés. La restauration complète d’un véhicule demande des dizaines, voire des centaines d’heures de démontage et de remontage. Les propriétaires de ces merveilles démontent entièrement le véhicule et le remontent après avoir vérifié, réparé et repeint l’ensemble. Tels les ouvriers des chaînes de montage de l’époque qui boulon par boulon, arrivaient à ce résultat final.

Mais il n’y a pas seulement la mécanique, il y aussi l’histoire de son véhicule que l’on découvre, l’histoire de l’unité dont on l’a marqué, le bon tuyau des copains… Bref, des contacts très enrichissants. Et puis à la seconde vie que l’on donne aux véhicules après les avoir sauvés de la rouille et de la destruction. Sans compter que chaque collectionneur sauve ainsi une partie du souvenir collectif et ce, sans aucune aide.

Les principaux clubs Belges de collectionneurs de véhicules militaires Alliés de la Seconde Guerre mondiale portent le nom de glorieuses unités s’étant illustrées sur le sol de notre pays : 82nd et 101st Airborne Division, 1st Infantry .Division, 2nd, 3rd U.S Armored Division pour n’en citer que quelques-unes.